L’entrée en vigueur du RGPD en mai 2018 pose la question suivante : comment protéger les données à caractère personnel contenues dans vos systèmes SAP ? Les conséquences de ce règlement, notamment en termes d’anonymisation, de cartographie et de suppression des données peuvent vite devenir ingérables pour les équipes IT, et notamment SAP.

Les amendes pour non conformité commencent à tomber dans les différents pays membres de l’Union Européenne. En effet, selon une étude Finbold, 60,1 millions d’euros d’amendes pour violation du RGPD aurait déjà été distribués entre janvier et août 2020. La période de tolérance est donc définitivement terminée, et chaque entreprise a le devoir de mener des actions pour respecter le texte européen.

Face à cette réglementation, notre partenaire EPI-USE Labs a développé des outils dédiés à l’ERP SAP, pour répondre notamment aux articles n°15 et n°17 du RGPD concernant le droit à l’accès aux données personnelles et le droit à l’oubli.

Grâce à la Suite Data Privacy, il est possible de localiser, anonymiser et gérer la durée de conservation des données personnelles présentes dans vos différents environnements SAP.

Visionnez notre dernier webinar à ce sujet !

Ou téléchargez la présentation !

Téléchargez la présentation

Pour aller plus loin

Avec les premières amendes aux montants élevés infligées, les organisations réalisent que la conformité au RGPD est plus importante aujourd’hui qu’elle ne l’était déjà en 2018. En effet, selon Finboldle montant total des sanctions pour non respect du RGPD s’est élevé à 171,3 millions d’euros en 2020. Aucune solution unique ne peut traiter la totalité des aspects de ce règlement et ses subtilités. Cependant, certaines méthodologies et technologies peuvent facilement aider à la mise en conformité des systèmes d’informations avec le RGPD.

Découvrez lesquelles dans le livre blanc  « Faciliter la mise en conformité au RGPD [dans une optique SAP] ».

En savoir plus sur la suite Data Privacy :

Consultez la page dédiée

Demandez une démo