Pour les entreprises, la transformation digitale demeure une préoccupation majeure. Les services IT doivent en conséquence être capables de livrer les changements et améliorations logicielles plus rapidement, sous la pression du Métier et du marché.

Cette transformation digitale est ralentie par des processus encore trop manuels, en particulier en ce qui concerne les tests, souvent négligés.  En effet, le manque de fluidité au niveau du testing retarde la mise en production des nouveautés et ne permet pas d’atteindre une « livraison continue » telle que recommandée par le mouvement DevOps.

Selon le DevOps Review de 2017, les tests représentent ainsi 49% des obstacles à la livraison. Les raisons de ce chiffre important sont multiples, telles que l’exécution de tâches manuelles ou encore une mauvaise gestion des approbations. De plus, en moyenne seulement 40% des fonctionnalités présentes dans une batterie de cas de tests sont réellement testées.

Aujourd’hui, on estime que seulement 20% des tests sont automatisés, alors que l’automatisation permet aux équipes IT de garder la cadence des livraisons en mode DevOps, et ainsi libérer du temps pour des projets à plus haute valeur ajoutée. Avec Tricentis Tosca, la moyenne des tests automatisés passe à 90%. Comment expliquer ce résultat ? La réponse se trouve dans l’enregistrement de notre dernier webinar !

Visionnez notre webinar 

Webinar Tosca automatisation des tests
Télécharger la présentation

Plus d’informations sur Tosca ?

Visiter notre page dédiée

Demander une démo